Appel à textes « Jacques l'Éventreur »...

Pour célébrer la création de « East End », nous avons eu l’idée d’un appel à texte un peu particulier, inspiré des origines franco-anglaises de la collection – les Éditions de Londres sont bien basées en Angleterre, mais Jean-Basile Boutak opère depuis son Auvergne profonde (pour ceux qui en doutent, oui, c’est bien en France). Les contraintes sont au nombre de deux : nous vous demandons de vous inspirer (très librement) de l’histoire de Jack L’Éventreur, et de situer l’action sur le territoire Français. Nous insistons sur le « très librement ». En clair, cela veut dire que vous n’avez aucune obligation d’être fidèle à l’histoire originale, que vous n’êtes pas obligé d’écrire l’histoire d’un assassin qui s’en prend à des prostitués, vous n’êtes même pas obligés d’incorporer des meurtres à votre histoire… Soyez peut-être davantage dans l’évocation que dans l’imprégnation. Faites preuve de subtilité. Que le lien avec Jack soit là, mais que nous soyons surpris par votre histoire. Les textes devront compter au moins 7000 mots. Pas de date limite de remise, car nos appels à textes sont permanents. La remise des manuscrits se fait via la page de soumission habituelle, en indiquant [Jacques] dans le sujet du mail. Les manuscrits retenus dans le cadre de cet appel à textes feront l’objet d’une parution numérique individuelle, en tout cas dans un premier...

Appel à textes « Un Noël en rouge »...

C’est Noël, les oranges sont sous le sapin. Mais vous les aimez comment : bien pressées ou bien sanguines ? Aux Éditions de Londres, on aime les contes de Noël, mais on aime aussi malmener les idées reçues. C’est ce qui nous a donné l’idée de ce nouvel appel à textes. Peu de contraintes thématiques : dans les genres qui retournent de la collection “East End” (lire la préface de Fragments), nous attendons des textes inspirés du titre de cet appel à textes. Pour le reste, à vous de voir et à vous de jouer. Sens propre ou figuré, père ou mère Noël, lutins ou nains de jardins, lueur d’espoir ou larmes de désespoir, pluie de cadeaux ou père Fouettard, tout ce que vous suggère Noël et la couleur qui lui est associée peut y passer. Les manuscrits devront compter au moins 7000 mots. Pas de date limite de remise, car nos appels à textes sont permanents. En revanche, les textes seront bien entendu publiés à proximité de… Noël (2013, 2014, etc., longue vie à “East End”), donc songez à nous envoyer vos œuvres suffisamment tôt. L’envoi se fait via la page de soumission habituelle en indiquant [Noël] dans le sujet du mail. Les manuscrits retenus dans le cadre de cet appel à textes feront l’objet d’une publication numérique individuelle, du moins dans un premier...