« Le faiseur d'anges » par Christopher Wobble – À propos du texte et de l’auteur

« Le faiseur d'anges » par Christopher Wobble – À propos du texte et de l’auteur

Le faiseur d’anges est une nouvelle noire de Christopher Wobble publiée en 2013 par Les Éditions de Londres dans la collection « East End ».

> Voir la fiche du livre

> Acheter

À propos du texte et de l’auteur

Quand on s’intéresse à la littérature noire & policière, et par conséquent – bien souvent – aux faits divers, on en a parfois marre de constater que l’opinion imagine que les tueurs en série sont apparus au XXe siècle sur le territoire américain.

Car il n’en est rien, et si vous pensez que Jack l’Éventreur est le premier d’entre eux, vous avez encore faux. La première affaire de tueur en série dont l’Histoire garde trace concerne… une femme. Locusta était une empoisonneuse professionnelle qui tuait aussi pour son compte, pour le plaisir. Elle sévissait en 69 après Jésus Christ ! Et elle fut exécutée pour avoir assassiné l’empereur Claudius et son fils Britannicus ; excusez du peu. La Comtesse Erzebeth Bathory est un autre cas historique bien connu des spécialistes : elle fut condamnée à être emmurée vivante en 1661 pour s’être « amusée » à torturer des centaines de jeunes filles.

Nous évoquons les cas de deux femmes, alors que l’on sait aujourd’hui que la plupart des tueurs en série sont des hommes, mais ils sont néanmoins révélateurs d’autre chose : si on en a gardé la mémoire, c’est que ces deux femmes furent liées à des membres de l’élite de l’époque, à des personnes qui ont fait l’Histoire. Au moment où elles se sont déroulées, ces affaires furent en quelque sorte médiatiques, et la surmédiatisation de la société actuelle explique la croyance communément répandue que nous déplorons plus haut. Des tueurs en série sévissent sans doute depuis que l’homme est homme, mais nous avons longtemps manqué de moyens pour porter leur existence à la connaissance du public. Ajoutons enfin que la police a aujourd’hui la possibilité de recouper des crimes qui se sont passés sur des territoires différents, ce qui n’était pas le cas il y a encore une vingtaine d’années.

La conséquence de cette croyance sur la littérature, c’est que les histoires qui nous sont données à lire ont bien souvent lieu dans un monde très contemporain du nôtre. Alors quand on a l’occasion de publier un texte qui se déroule au XIXe siècle, on ne se fait pas prier. Et s’il lie l’Auvergne du responsable de collection à l’Angleterre de la maison, encore moins. Mais ce ne sont pas là les seules qualités du Faiseur d’Anges : outre celles d’écriture, il sait s’inspirer de la « légende » de Jack l’Éventreur sans se laisser enfermer.

Christopher Wobble est né en 1991. Il est étudiant chercheur en littérature contemporaine ; ses goûts littéraires mélangent allègrement Chrétien de Troyes, Racine, Émile Zola, Marcel Proust, Marguerite Duras, Françoise Chandernagor et Stephen King. Sa marotte, c’est la ponctuation. Personne n’étant parfait, il vit à Paris.

Le Faiseur d’Anges est son premier texte publié.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>